Le premier entretien avec un psychologue

 

Le premier entretien est un moment pour nous rencontrer, faire connaissance. Il permet d'instaurer un climat de confiance mutuelle, indispensable à toute relation d'aide.

 

Vous serez amené à présenter les raisons de votre venue et vous pourrez ainsi exposer vos attentes, vos inquiétudes et vos interrogations.

Aussi, ce moment vous permettra de voir si vous vous sentez suffisamment à l'aise et en confiance pour poursuivre cette relation thérapeutique.

 

En tant que psychologue, je pourrai ainsi voir si votre demande et vos attentes entrent dans mon champ de compétences, vous exposer ce que je peux vous proposer, et dans le cas contraire, vous orienter vers un professionnel ou une institution plus adaptée à votre demande.

 

 

Cadre d'une psychothérapie 

 

Une psychothérapie est un voyage, un voyage à travers soi, tourné vers le monde.

 

Lorsque vous souhaitez visiter un pays que vous ne connaissez pas, ou que vous avez envie de découvrir des endroits peu connus ou inquiétants, vous avez la possibilité d'acheter un ouvrage touristique mais vous pouvez également faire appel au service d'un guide.

Le guide vous accompagnera au travers de ces terres étrangères ou étranges, mais ce n'est pas lui qui fait le voyage. Il ne marche pas à votre place, ne visite pas à votre place, et ne s'émerveille pas à votre place.

Le voyage c'est vous qui le faite, vous en êtes l'acteur principal, et le guide lui, vous accompagne tout simplement pour le temps du voyage en toute sécurité.

En tant que psychologue je suis votre guide, je vous accompagne mais je ne voyage pas à votre place.

Patient et psychologue sont ainsi les deux partenaires nécessaires pour un voyage réussi.

 

Lorsque le patient et le psychologue s'engagent ensemble dans ce voyage qu'est la psychothérapie, le respect du cadre établit garantit l'avancée de la thérapie. Bien sûr, il est difficile voir impossible de savoir à l'avance le nombre de consultations ou la durée de la prise en charge qui sera nécessaire, mais vous resterez libre d'arrêter à tout moment la thérapie. Mon rôle sera de vous donner mon avis sur l'intérêt ou non de poursuivre et de vous orienter si besoin.

De plus, sachez qu'une psychothérapie n'est pas forcement un engagement sur plusieurs années. Il suffit parfois juste de quelques séances.

 

 

Cadre d'une thérapie avec l'enfant


Il n'est pas toujours évident pour les parents de s'imaginer en quoi consiste une thérapie avec l'enfant.

L'enfant, même s'il détient un bon langage, n'emploiera pas toujours la parole comme médiateur principal pour exprimer ses difficultés. C'est pour cela que le jeu, le dessin, les figurines, livres etc. sont autant d'outils pour communiquer dans un espace thérapeutique avec l'enfant.

 

Lorsque des parents viennent me rencontrer, car ils sont confrontés à des difficultés avec leur enfant, je propose tout d'abord un premier entretien tous ensemble.

Lors de cette première rencontre, je vais interroger sur les motifs de cette venue. Les parents seront ici mon interlocuteur direct privilégié mais votre enfant a également un espace de parole. 

Cet entretien me permet d'apercevoir de façon générale l'histoire familiale et l'histoire du problème rencontré. Mais un entretien, est rarement suffisant pour détenir toutes les informations nécessaires à la thérapie.

C'est pourquoi, il faut généralement quelques rencontres avec l'enfant seul et avec la famille afin de mettre en lumière la problématique.

 

Une fois que la problématique semble plus claire, la prise en charge psychothérapeutique de votre enfant peut commencer. Il s'agit alors de rendez-vous réguliers et rapprochés (la notion du temps de l'enfant est très différente de la notre) en tête à tête. Ces moments sont des espaces importants pour votre enfant. Il bénéficie, tout comme l'adulte, de ce cadre bienveillant et du secret professionnel, indispensable à l'avancée de la thérapie, indispensable pour faire confiance.

Ce secret professionnel ne signifie pas qu'aucune information ne sera transmise. L'implication des parents restent indispensable, c'est pourquoi des points seront fait régulièrement au bout de plusieurs séances.

 

D'une manière générale jusqu'à la pré-adolescence les parents seront très impliqués dans le suivi de leur enfant, mais arrivé à la puberté, c'est plutôt l'autonomie qui sera favorisée.